L’IGA offre des ressources et de la formation aux nouveaux agriculteurs

Trois ateliers destinés aux agriculteurs débutants se tiendront cet automne

L’agriculture est une industrie complexe qui présente des défis particuliers pour les nouveaux venus. Cette réalité a incité l’Institut de gestion agroalimentaire (IGA) à créer et à appuyer des programmes conçus pour les agriculteurs débutants.

Ces dernières années, l’IGA a soutenu le Youth Business Workshop offert par Progressive Dairy Operators, et cet automne, il offre une série de nouveaux ateliers destinés aux agriculteurs débutants, fondée sur son programme Building Your New Farm Launch Plan.

« L’établissement d’un plan vous donne des chances de réussir et vous aide à surmonter les difficultés éventuelles », indique la directrice générale de l’IGA, Ashley Honsberger. « Même si vous avez grandi dans une ferme, il y a toujours de nouvelles choses à apprendre qui peuvent accroître l’efficacité, la rentabilité ou la viabilité de votre entreprise. »

C’est ce que le Youth Business Workshop a enseigné à Jen van der Meulen et à son mari Theo, deux jeunes producteurs laitiers qui ont suivi ce cours en 2016.

Technicienne-vétérinaire autorisée, Jen a grandi dans une ferme d’élevage bovin et porcin de la région de Gorrie, tandis que Theo est issu d’une famille originaire des Pays-Bas qui s’est installée dans une ferme laitière de l’Ontario en 1988. Aujourd’hui, Jen et Theo possèdent 320 vaches laitières qu’ils élèvent à la ferme van der Meulen, près de Drayton, et sont en train de mener à bien la reprise de la ferme des parents de Theo.

« J’ai grandi dans notre ferme familiale, mais je n’ai jamais participé aux décisions d’affaires, et je n’ai jamais suivi de cours de gestion d’entreprise. J’avais donc tout à apprendre, explique Jen. Nous accordons tous les deux beaucoup d’importance à la formation continue, alors nous avons suivi cet atelier en même temps. »

L’atelier abordait des sujets comme la gestion financière, les ressources humaines, la planification de la relève et l’analyse comparative, et d’autres producteurs se sont joints aux participants pour partager leurs expériences et discuter de diverses questions avec les jeunes producteurs.

Ce cours a sensibilisé les van der Meulen à l’importance de l’analyse comparative pour leur exploitation et les a incités à modifier leur processus d’embauche dans l’espoir d’attirer les bons candidats à long terme. Toutefois, les enseignements les plus utiles, ils les ont tirés du volet axé sur la gestion financière et du projet de fin d’atelier où les participants étaient appelés à appliquer leurs apprentissages à une situation réelle.

« Nous étions en train de bâtir une nouvelle étable, alors nous avons mis à profit nos apprentissages pour intégrer l’analyse comparative et les principes de gestion financière à notre projet de construction et pour en assurer la cohérence d’un point de vue commercial, dit-elle. Notre plus grande révélation a été l’importance de comprendre les chiffres et la terminologie employés par les comptables et les prêteurs. »

Les van der Meulen ont aussi mis sur pied une bonne équipe de conseillers composée de leur vétérinaire, de leur nutritionniste, de leur comptable, de leur prêteur et des parents de Theo. L’important, selon Jen, est de ne pas hésiter à remplacer des conseillers si la relation n’est pas harmonieuse ou que les besoins de l’exploitation agricole ne sont pas comblés.

Elle conseille aux autres agriculteurs débutants d’investir dans leur perfectionnement, qu’il s’agisse de suivre un cours comme le Youth Business Workshop ou le programme de l’IGA destiné aux agriculteurs débutants, ou encore d’assister à des conférences, à des salons professionnels ou à des jours de formation.

« On ne devient pas directeur général d’une entreprise du jour au lendemain, mais c’est ce qu’on attend des producteurs agricoles, et ce genre de cours permet d’acquérir quelques-unes des compétences fondamentales, dit-elle. On ne peut être expert en tout; l’important est de ne jamais cesser d’apprendre. »

Les ateliers de l’IGA destinés aux agriculteurs débutants se tiendront le 25 octobre à Guelph, le 22 novembre à Mount Forest et le 27 novembre à Belleville. Renseignements et inscription : https://bdc.ridgetownc.com/takecourse/agriculture-and-food/beginning-farmer-workshop/ (en anglais seulement).

L’IGA bénéficie d’un financement du Partenariat canadien pour l’agriculture, une initiative fédérale-provinciale-territoriale. www.takeanewapproach.ca/fr.

par Lilian Schaer